annuaire et annonce santé

Football canadien un sport musclé et stratégique


18 janvier 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Sport collectif


Football canadien le dernier de cette listeFootball canadien

Bien le bonjour ami sportif,

Aujourd’hui, nous allons finaliser le tour du mode des différents footballs, nous avions vu le football européen, américain et australien et pour finir en ce jour voyons celui des Canadiens.

On pourrait comparer le football canadien à celui des Américains, bien qu’il découle tous deux du rugby, ils ont tout de même quelques différences.

Tout d’abord, le football canadien est bien originaire de ce pays, il associe des stratégies complexes à un jeu intense.

Ce sport collectif se joue par équipe de douze chacune, et comme tout football, la priorité est de marquer un nombre de points supérieur par rapport à l’équipe adverse.

 

Football canadien ses origines Les origines du football canadien

En premier lieu, ce sport était le rugby à ses débuts en 1860, un an plus tard dans une université de Toronto un club de football découlant du rugby se créa et au fil du temps, il a muté en football canadien plus de 20 ans après.

Peu à peu, le football gagna progressivement en intérêt auprès de la population, fut créé ensuite la ligne canadienne de football (la première ligue de professionnel) ainsi que le football Canada qui était plus pour les amateurs.

Mais comme il existe quelques similarités avec le football américain, c’est tout naturellement que fut mise en route une étroite relation entre ces deux disciplines permettant aux joueurs d’un pays d’aller ensuite le pratiquer dans l’autre nation.

 

Le jeu du football canadien Match de football canadien

Une partie de football canadien dure soixante minutes et se divisent en deux périodes par une mi-temps et chacune de ses périodes est également divisé en deux que l’on nomme quart temps.

Le ballon est en cuir brun est à la forme d’un ballon de rugby, pour arbitrer convenablement un match de la ligue canadienne de football, il est judicieux de mettre en place près de sept officiels, le premier est l’arbitre, puis vint les juges de mêlée, de champs et de champs arrières, de touche et deux pour la ligne.
Avec tout cet arbitrage, il est judicieux de penser qu’il ne peut y avoir des erreurs d’arbitrage.

Et comme dans tout match, il peut y avoir un compte de point identique se traduisant par match nul et pour les différencier, il est alloué une possession supplémentaire du ballon qui se joue seulement à partir de ligne de 35 verges de la partie adverse et doit se finaliser par un marquage de point.