annuaire et annonce santé

La course de haies, un jeu de jambes


9 juillet 2015 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Athlétisme


Course de haies à l’image des gazellesLe saut de haies

Pour continuer dans les nombreuses disciplines que renferme l’athlétisme, nous allons voir la course de haies, comme il est facile de comprendre, il s’agit d’une course à pied.

Mais pas n’importe quelle course à pied elle comporte des obstacles, ces barrières qu’il faut franchir sont nommées des haies et sont réparties tout le long du parcours.

Ce sport se pratique principalement en plein air et comporte trois épreuves de haies, le 100 mètres, le 110 mètres et le 400 mètres haies.

Le terme qui désigne le sportif qui pratique cette course est Hurdler ou Hurdleur, qui se traduit par le coureur de haies.

 

Les courses de haies et leurs origines 1912 épreuve du 110 mètres haies

L’idée de créer cette discipline associant une course et des obstacles à franchir provient de l’observation des courses hippiques.

En 1830, il est apparu une course pratiquée par quelques sportifs en territoire britannique était les 100 yards plus ou moins 91 mètres et les barrières de l’époque étaient faits de bois lourd.

Les premières épreuves de haies débutèrent à partir de 1850, cela se passa en Angleterre à l’université d’Oxford, les étudiants de l’époque organisèrent une épreuve de 140 yards représentant approximativement 128 mètres de distance qui comprenait une dizaine de haies à franchir.

Et ce fut en 1864 que les 120 yards firent son arrivée (109 mètres).

Les obstacles mesuraient un peu plus d’un mètre de haut et furent peu à peu remplacés par des haies en bois plus léger, puis vinrent des matériaux plus adéquats à l’évolution de ce sport.

 

Les techniques de la course de haies Technique de la course de haies

Aujourd’hui, les haies font 91,4 centimètres à 1 mètre 067 de haut suivant la distance pour les hommes et 76,2 centimètres pour les femmes.

Ces épreuves se pratiquent pour les Jeux olympiques et les championnats du monde.

Ce sport comprend une technicité des plus évoluée tout est question de posture, de vélocité, et de fréquence de la foulée, elle inclut quatre principes pour une optimisation de l’efficacité du saut de haies :
Raser la haie,
Franchir la haie en descendant,
Rester équilibré dans le franchissement,
Reprise de course après la haie.

Il existe aussi une course de haies en salle, elle se parcourt sur 60 mètres et inclut cinq haies.

Un bon entrainement et une santé sont indispensables pour pratiquer ce sport, une maitrise parfaite de la vitesse et du saut sont à savoir, l’appuie et une maitrise indispensable, la foulée également ainsi que les bras ont une action dans cette course, ils permettent d’équilibrer le Hurdleur.

Commentaires