Le sport est un art éphémère, de l’œuvre collectif invisible


23 octobre 2014 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Nouvelle sport & santé


Un superbe but de foot est un art du joueurRetourné acrobatique

Les passionnés de l’art ne peuvent pas admettre que le sport, c’est de l’art. Car à leurs yeux, l’art est une réalité physique, un tableau aquarelle, une statue sculptée avec des matériaux nobles, la création d’un bijou, d’une architecture. On disait de Le Courvoisier, de Vauban, qu’ils étaient artistes, on dit de Nadal, de Léo Messi que ce sont des artistes aussi …

Le sport associé à l’art est difficile à comprendre, car les sportifs ne créent pas avec leur corps, c’est l’espace qu’ils prennent qui se fait créateur. Dans le cas du football, revenons avec ce joueur argentin star et artiste du 21e siècle. On dit de lui qu’il va créer du jeu, qu’il voit ce que d’autres ne voient pas. La créativité d’un footballeur comme Messi est exceptionnelle. On emploie ce terme « créativité » un mot associé à l’art ou au sport ? Et pourquoi pas les deux ?

Le peintre qui pendant des heures utilise le mouvement de ses pinceaux, et qui jusqu’à l’épuisement apporte des touches pour agrémenter sa toile. Le joueur de foot lorsqu’il va dans le vestiaire se concentrer en nouant les lacets de sa paire de baskets Prédator Adidas, il est pensif, il se motive pour aider son équipe à créer un beau jeu. Les caméras de télévision toutes rivées sur son retourné acrobatique. Il vient de créer le geste qui va se ranger dans une case. La papinade d’un certain Jean-Pierre Papin, la figure du scorpion réalisée par ce gardien de foot sud-américain lors de la coupe du monde 1994.

 

L’art du mouvement en sportLe tour de France

Des exemples de ce type, on en comptabilise des centaines, des œuvres d’art sportives éphémères dans leur mouvement, mais à l’heure du numérique, du partage sur les réseaux sociaux, le coup de pied retourné d’un Ronaldo ou le revers puissant d’un Nadal vu sur des millions de pages sur Facebook n’est-ce pas de l’art ?
L’art des pieds à la tête chez ces sportifs, qui avec une paire de chaussures de sport Nike au logo à lui seul une œuvre d’art accomplissent des gestes artistiques.

Dans l’art de la peinture, de la sculpture, on crée, le mouvement de la main de l’artiste n’est pas de l’art, dans le sport, c’est le mouvement qui devient de l’art et emprisonné dans un cliché, cet art sportif a autant de valeur aux yeux de ceux qui admirent ce moment. L’art est art que lorsque son créateur est mort, tandis que dans le sport, l’art est vivant, éphémère, mais vivant !

Pouvons-nous aller plus loin avec le médecin d’un sportif accidenté auquel on juge son état de santé incompatible avec toutes activités dans le sport et qui avec ses mouvements de rééducation va faire renaitre la fonctionnalité d’un genou. Il permet à un joueur de basket de créer à nouveau des cercles avec ses jambes.

L’art et le sport, deux disciplines voisines, qui se reflètent l’une et l’autre, et qui à travers le temps et les modes sont toutes les deux créatrices d’enthousiasme et de passion.

L’art est un sport de l’esprit au sens créatif, le sport est un art au sens de la figure créative.

Commentaires