Le lancer de javelot un sport d’adresse


22 janvier 2015 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Athlétisme


Le lancer de javelot une discipline d’adresseJolanda Keizer

Le lancer de javelot est une discipline de l’athlétisme, mais saviez-vous qu’elle était considérée comme la discipline pauvre de l’athlétisme français.
Ce sport se définit par un lancer d’un ustensile pointu nommé javelot qui aujourd’hui n’est toujours pas inscrit au meeting d’athlétisme principalement dû à certaines règles de sécurité.

Un retour aux origines : lancer de javelotArchive féminine lancer javelot

Ce sport à ses origines rassemble deux activités pacifiques et utilitaires, mais aussi guerrières, à une époque lointaine aux prémisses de ce sport, on retrouva des traces de branches d’arbres qui étaient taillées en pointe et à laquelle on ajoutait un morceau de silex pour que la pointe soit plus aiguisée.

Bien plus tard durant l’époque de l’âge de pierre ce silex fut remplacé par un embout en forme de lance ayant une pointe métallique et par conséquent rendre ce javelot plus dangereux et pour une utilité guerrière.
Puis il devint évident que l’homme en temps de paix voulu se confronter à d’autres et c’est ainsi que naquit des concours d’adresse et de puissance dans le lancer de javelot et pour ce faire, il ne s’agissait pas d’aller le plus loin possible, mais de viser une cible.
Ce fut en 708 avant J.C que cette discipline fut introduite dans les Jeux olympiques, c’est dire qu’elle remonte à la nuit des temps, de plus elle faisait partie des cinq épreuves du pentathlon.
À cette lointaine époque, le javelot était fait de baguette de bois d’olivier pouvant mesurer jusqu’à deux mètres quarante de long et pesant tout juste 400 grammes, ce qui fit la gloire des jeux grecs et des jeux romains.
Ce fut bien plus tard en 1908 qu’il fut associé à l’athlétisme et fit partit en tant que tel aux Jeux olympiques pour la section hommes et pour les femmes seulement en 1932.

La technique du lancer de javelotTechnique de lancer de javelot

De nos jours, elle se décrit en 5 étapes précises qui commencent par la course d’élan suivi du rythme en 5 appuis du lancer en lui-même et de la reprise d’équilibre pour finir.
Pour ce faire, il y a trois façons de tenir un javelot, qui consiste dans une prise pouce/majeur, le pouce/index et l’index/majeur que l’on surnomme la prise en V.
Ensuite survient la foulée qui comprend de huit à douze foulées tout dépend bien entendu de la vitesse du lanceur.
Ensuite survient l’accélération qui est une phase importante, le javelot est placé en droite ligne de la hauteur de l’épaule permettant d’allonger le bas.
De nos jours, le javelot pèse pour les hommes 800 grammes et pour les femmes 600 grammes, il est fait de fibre de verre.

Les compétitionsArchive lancer de javelot

Les règles sont identiques à celle de tout sport comportant un lancer, de disque ou de poids par exemple, le lanceur ou la lanceuse à droit à six essais et se calcule à la distance parcourut et au fait que la pointe est touchée le sol en premier afin que le lancer soit validé.
Les plus grands compétiteurs de ce siècle furent l’athlète Tchèque Jan zelezny qui établit le premier record du monde à 98 mètres 48 en 1996 et le premier record olympique détenu par le norvégien Andres Thorkildsen avec 90 mètres 57 en 2008.

Commentaires